Radiothon Tsédaka a eu lieu dimanche 15 novembre 2020 sur 94.8 la fréquence juive unifiée. Se succèderont à l’antenne Ariel Goldmann, Arié Flack, Stéphane Freiss, Alexandre Arcadi, Franck Dubosc Officiel, Gad Elmaleh, Haim Korsia – Grand Rabbin de France, Patrick Bruel, Ary Abittan, Steve Suissa, Pascal Elbé, Delphine Horvilleur, Gilbert Montagné, Michel Boujenah, Mathilda May,

Vendredi 13 novembre 2015. Cinq ans après cette terrible nuit, nous nous souvenons.Nous nous souvenons des victimes du terrorisme islamiste, des 130 assassinés de la nuit du 13 novembre, de ceux qui buvaient un verre, des autres qui profitaient d’un concert, d’un Paris meurtri, d’un pays blessé en son cœur.Nous nous souvenons puis nous rendons […]

Depuis fin septembre, un nouveau conflit particulièrement violent a éclaté entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie pour le contrôle du Haut-Karabakh. Dans ce petit territoire du Caucase du Sud, la population arménienne est extrêmement menacée.Pour t’aider à mieux comprendre cette guerre complexe, l’UEJF s’associe la jeunesse arménienne française. Le lundi 9 novembre

Le 8 novembre 2020 se tenait un zoom pour l’analyse des élections Américaines avec Benjamin Canet, ancien Secrétaire Général de l’UEJF .

Ce vendredi 6 novembre 2020, L’UEJF invite Frédéric Encel, geopolitologue et professeur à Sciences Po et à PSB pour l’analyse des élections Américaines.

Le 29 octobre 2020 est publié dans les Échos " pour ou contre l'anonymat sur internet ? ".

La ligue du Lol, l’affaire Griveaux… régulièrement, des élus veulent lever l’anonymat sur internet. En juillet dernier, le Premier ministre Jean Castex a même comparé les réseaux sociaux au « régime de Vichy ». Plus récemment, après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, le débat est une nouvelle fois revenu sur la table, par la voix de […]

Le 23 octobres 2020 Noémie Madar, Présidente de l’UEJF, intervenait sur LCI dans l’émission « La République menacée, que faire? » sur la responsabilité des réseaux sociaux dans la propagation de la haine en ligne.

Derrière l’anonymat d’Internet, des centaines de commentaires justifient ou glorifient le geste du terroriste qui a tué Samuel Paty, vendredi 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Toutes les plateformes sont concernées : Facebook, Youtube ou encore Twitter. Une déferlante de haine à laquelle veut mettre fin le gouvernement. “Depuis l’assassinat de ce

Ce lundi 19 octobre, La justice française a ordonné une médiation entre Twitter et des associations de lutte contre les discriminations, qui avaient assigné en mai le réseau social pour «inaction face à la haine en ligne». Un juge des référés du tribunal judiciaire de Paris a délivré une injonction aux parties de rencontrer un […]