Un observateur particulier du Proche-Orient

Faire progresser le processus de paix

Si expliquer et comprendre sont des outils fondamentaux, ils ne doivent pas pour autant nous faire perdre de vue la motivation et l’objectif fondamental de notre engagement : la paix. Pour promouvoir et marquer son soutien au processus de paix, l’UEJF a, dès 1993, organisé des manifestations ou opérations ponctuelles dont voici quelques exemples :

 

 

Avril 2012 : L’UEJF reçoit une délégation de dix étudiant(e)s israelien(ne)s de tous horizons afin de sillonner pendant une semaine de nombreuses universités et grandes écoles pour parler d’Israël, lutter contre le boycott, déconstruire l’antisionisme, montrer la complexité et la diversité de la société israélienne

 

Décembre 2010 : Pour promouvoir les initiatives de dialogue, et de paix, L’UEJF fait le tour de France, avec une équipe de Football, composée d’arabes et de juifs, Israéliens, originaires de la ville d’Abu Gosh.

20 Juin 2010 : Face au boycott mené par les cinémas Utopia contre un film israélien, l’UEJF reprogramme l’avant-première de ce film aux cotés d’Elie Chouraqui, Romain Goupil, George-Marc Benhamou et de nombreuses personnalités.

12 Décembre 2009 : Des militants de l’UEJF s’élèvent contre l’intervention d’un député libanais du Hezbollah à la Sorbonne. Ils interrompent la conférence et portent plainte contre l’Université de la Sorbonne, suite à des insultes et des agressions physiques de participants dans la salle

12 Avril 2009 : L’UEJF organise, place de la Bastille, une chaîne humaine de solidarité de 1000 étudiants pour adresser un message de soutien à Guilad Shalit et exiger sa libération.

Juin 2008 : A l’occasion des 60 ans de l’Etat d’Israël, l’UEJF organise les 12 Heures Bleues, une journée d’échanges culturels et de partage de valeurs communes autour de projections, stands, conférences…

Mars 2007 : L’UEJF organise des rencontres Franco-Israélo-Palestiniennes avec SOS Racisme à Paris, Grenoble et Marseille.

Juillet 2004 : Une délégation de l’UEJF se rend pour la première fois à Jérusalem Est et à Ramallah.

Juin 2003 : L’UEJF organise un grand meeting intitulé « La Paix : paroles et musique » au Bataclan, à Paris. Il rassemble plus de 1000 personnes autour d’intellectuels, d’hommes politiques et d’artistes engagés pour la Paix.

Mars 2002 : L’UEJF tient sa Convention Nationale à Jérusalem.

Octobre 2000 : Afin d’apaiser le climat de tension qui règne dans les établissements scolaires et universitaires, Ygal EL HARRAR, président de l’UEJF, et Malek BOUTIH, président de SOS Racisme, tiennent des conférences d’explication dans de très nombreux lycées de quartiers sensibles.

Avril-Mai 1996 : L’opération «Un livre pour la paix» propose à tous les étudiants français de collecter des ouvrages au profit des universités israéliennes et palestiniennes.

1-29 Février 1995 : Profondément attristée par l’assassinat du premier ministre israélien et plus que jamais attachée à son message de paix et de réconciliation, l’UEJF participe à l’édification du Parc Ytshak Rabin à Jérusalem.

2 mai 1993 : L’Union organise quelques mois avant la signature des accords d’Oslo une journée de rencontres pour la paix au Moyen-Orient intitulée «L’étoile à rendez-vous avec la lune», une manifestation qui reste encore aujourd’hui dans toutes les mémoires comme un événement d’avant-garde.

 

 

 

 


%d blogueurs aiment cette page :