En ce moment

Les étudiants juifs solidaires

 

Fidèle à sa première mission qui fut de faciliter l’intégration des étudiants juifs au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, l’UEJF a fait de l’action sociale l’une de ses priorités. Lancé en 2007, son programme-phare, Soutien J, qui propose aux élèves en difficulté une aide bénévole tout au long de l’année, connaît un succès croissant : à ce jour, plus de 200 enfants en situation d’échec scolaire en bénéficient chaque année, notamment à Paris, Marseille, Lyon et Toulouse. Depuis quelques années, l’action sociale de l’UEJF est également élargie aux personnes âgées.

Parallèlement, les sections de l’UEJF ont mis en place un programme de parrainage assuré par des étudiants en fin de cycle universitaire, à destination d’étudiants moins expérimentés. Transmettre le savoir et l’expérience, faciliter l’intégration : telles sont les tâches que s’assigne notre association pour maintenir vivace le lien de solidarité qui transcende les appartenances sociales.

L’UEJF se veut également solidaire avec la communauté étudiante dans son ensemble. C’est cette volonté qui motiva l’organisation, le 30 novembre 1993, d’une série de manifestations à travers une trentaine d’universités françaises destinées à sensibiliser les étudiants à la prévention contre le SIDA.

En 1996, l’UEJF conduisit une opération humanitaire au profit de la Bosnie-Herzégovine, relayée tant à Paris qu’en Province. Par ces actions d’envergure nationale, l’UEJF entend montrer qu’elle est déterminée à lutter contre les problèmes de société de quelque nature soient-ils.

En 2010, l’UEJF organise avec SOS Racisme, et Coalition for Justice, le Concert Music Breaks Walls à Zugdidi, en Géorgie, pour soutenir les populations déplacées d’Abkhazie, et d’Ossétie du Sud.