L’UEJF déposera une plainte pour contestation de crimes contre l’humanité contre Jean-Marie Le Pen suite à ses propos affirmant sur RMC une nouvelle fois que les chambres à gaz nazies sont « un détail de l’histoire ».

L’UEJF déposera une plainte pour contestation de crimes contre l’humanité contre Jean-Marie Le Pen suite à ses propos affirmant sur RMC une nouvelle fois que les chambres à gaz nazies sont « un détail de l’histoire ».

Jean-Marie Le Pen déclarait également dans cette interview qu’il y avait au Front National beaucoup « de fervents pétainistes ».

Pour l’UEJF, les propos de Jean-Marie Le Pen révèlent une fois de plus la nature authentique des dirigeants du Front National, pétris de culture antisémite et d’un lourd héritage vichyst

Pour Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF : « Jean-Marie Le Pen prouve une nouvelle fois la prégnance d’une idéologie raciste et antisémite chez les cadres du Front National, à l’instar de ces dizaines de candidats aux élections départementales qui s’étaient illustrés par leurs propos de haine publics sur Internet.
La normalisation du Front National est un leurre et les propos de Marine Le Pen se contentant d’exprimer un « désaccord » avec son père sont d’autant plus inconséquents qu’en réalité, on constate bien qu’un antisémite récidiviste comme Jean-Marie Le Pen demeure député européen et président d’honneur du parti. Nous porterons plainte contre Jean-Marie Le Pen devant les tribunaux pour contestation de crime contre l’humanité. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Share This