L’UEJF dénonce l’indécence des attaques contre la Garde des Sceaux à l’occasion des commémorations de l’esclavage

L’UEJF dénonce vigoureusement les attaques insidieuses à l’encontre de la Ministre de Justice Christiane Taubira à l’occasion de la commémoration de l’esclavage, sous prétexte que celle-ci n’aurait pas chanté la Marseillaise.

Ces attaques sont d’autant plus indécentes qu’elles interviennent dans un contexte où trop de voies politiques à droite et à l’extrême-droite se sont prononcées pour critiquer l’organisation des cérémonies liées à la commémoration de l’esclavage

Pour Sacha Reingewirtz, président de l’UEJF : « Les attaques en règle de Marine Le Pen et des dirigeants du Front National pour déligitimer le patriotisme de Christiane Taubira sont ridicules et indécentes. Mais le fonds de cette pensée, c’est que pour le Front National Christiane Taubira est suspecte de ne pas être suffisamment française en raison de ses origines guyanaises. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Share This