Médecine nazie : Jusqu’où a t-on le droit d’aller : Conférence de l’UEJF UPEC Médecine ce mardi 9 avril à 18h30 à la Faculté de Médecine de Créteil

555761_10200837296992943_2121995092_n

 

Dans le cadre des Universités de la Mémoire de l’UEJF, l’UEJF Upec médecine vous invite à une conférence sur le thème : « Médecine Nazie, jusqu’où peut-on aller ? »

Comment les médecins peuvent-ils garantir en permanence un juste équilibre entre les droits des malades, la liberté de la recherche, et le respect des valeurs essentielles de notre société ?
Nous aurons le plaisir de recevoir Richard PRASQUIER, médecin cardiologue , président du CRIF et de l’AMPF ainsi que Bruno HALIOUA , médecin dermatologue et historien

L’expérimentation médicale nazie désigne les expériences médicales pratiquées en vertu de l’idéologie nazie par des médecins SS sur des déportés dans les camps de concentration, notamment les juifs, les Tziganes, les malades mentaux, les homosexuels, plus particulièrement tous ceux qui n’incarnaient pas les vertus de la race aryenne et que les nazis n’estimaient pas dignes de vivre.
Il est certain que ces expérimentations médicales dépassant tout entendement et inscrites au coeur même de l’idéologie nazie font outrage au Serment Hippocrate ainsi qu’aux moeurs véhiculées depuis l’Antiquité stipulant alors que « soigner, c’est
faire le bien » tout en se limitant à des règles simples de générosité, compassion et dévouement envers le patient.
Cette conférence invite donc à une réflexion sur les origines, la mise en place et la réalité de l’idéologie de ces expérimentations.

Qui étaient «médecins de la mort» qui s’adonnaient à ce
genre de pratiques? En quoi consistaient leurs expérimentations? Quel était «le bien» selon eux? Quelles ont été les motivations qui les ont poussés au meurtre médical, oblitérant tout sursaut de conscience?
Enfin, 60 ans après le procès de Nuremberg a-t-‘on le droit d’utiliser les résultats de ces expérimentations à des fins médicales? Et quels sont les systèmes mis en place afin d’inciter une résistance face aux dérives toujours possibles d’ une politique médicale?

ps: La croix située dans le fond de l’affiche représente le Serment d’Hippocrate sous sa forme originelle.

Cet évenement s’inscrit dans le cadre du programme « Les Universités de la Mémoire de l’UEJF, coordonné par le Conseil Parisien de l’UEJF, qui a pour objet l’organisation de conférences, d’expositions et de colloques dans différentes Universités parisiennes sur le thème de la transmission de la Mémoire de la Shoah et du dialogue des Mémoires (initié par l’UEJF en 2004 lors de son voyage au Rwanda sur les traces du génocide des Tutsis). 

Ce programme sera suivi d’un « Voyage de la Mémoire » qui aura lieu du 16 au 21 avril 2013 en Allemagne (Berlin) et en Pologne (Treblinka, Varsovie, Cracovie et Auschwitz Birkenau).
Vous pourrez trouver plus d’informations prochainement sur ce programme sur le site www.uejf.org

univs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Share This