L’UEJF salue la décision du TGI de Paris de bloquer le site « Democratie Participative » par les fournisseurs d’accès à internet

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Le TGI de Paris ordonne le blocage du site « Democratie Participative » par les fournisseurs d’accès à internet :

 

L’UEJF salue la décision du TGI de Paris de bloquer le site « Democratie Participative » par les fournisseurs d’accès à internet

 

Ce mardi 27 novembre, à la demande de l’UEJF et des nombreuses associations antiracistes parties civiles, la justice a ordonné aux Fournisseurs d’Accès Internet le blocage du site « Démocratie participative » de façon définitive et illimitée. Connu pour ses articles racistes et antisémites d’une violence inacceptable, ce dernier a fait l’objet d’une mesure inédite dans ce domaine.

 

La justice a en effet considéré que l’ordre public se trouvait menacé par la teneur des propos « d’une extrême violence et qui exhortent en même temps au passage à l’acte violent contre des personnes en raison de la religion, de l’origine ou de l’orientation sexuelle ».

 

L’UEJF se félicite d’une telle décision qui intervient dans un contexte de regain du racisme et de l’antisémitisme, dont les chiffres ont montré une augmentation de 69% sur les 9 premiers mois de l’année.

 

Pour Sacha Ghozlan, Président de l’UEJF, « Le blocage du site Démocratie Participative par la justice est une grande victoire dans le combat contre la haine sur internet en ce qu’elle démontre une mobilisation totale de la justice contre ce fléau. Nous attendons de cette décision qu’elle ouvre la voie à d’autres actions des pouvoirs publics pour neutraliser des individus comme Alain Soral qui, chaque semaine, incite à la haine sur internet et les réseaux sociaux, se sert des salles d’audience comme des tribunes politiques et déverse la haine en toute impunité ».

0 Commentaires Rejoindre la conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *