L’UEJF dépose plainte contre Dieudonné pour contestation de crime contre l’humanité et appelle Twitter à interdire le négationnisme de sa plateforme :

COMMUNIQUE DE PRESSE :

L’UEJF dépose plainte contre Dieudonné pour contestation de crime contre l’humanité et appelle Twitter à interdire le négationnisme de sa plateforme :

Le lundi 22 octobre 2018 Dieudoné M’Bala MBala écrit sur Twitter à propos de Robert Faurisson: « Je sais que la soif de vérité à laquelle il était enchainé est à présent apaisée, elle aura fait de sa vie une oeuvre incomparable. (…) Tu es le seul pour qui je vais m’imposer un devoir de mémoire ».

Dieudonné fait ici l’apologie des thèses négationnistes de Robert Faurisson condamné pour contestation de crime contre l’humanité et provocation à la discrimination.

L’UEJF rappelle que depuis qu’il a fait monter Robert Faurisson sur la scène du Zénith il y a 10 ans, Dieudonné a fait l’apologie du négationnisme.

Pour l’UEJF, les paroles des victimes de la Shoah sont de plus en plus rares, et il est inacceptable que les réseaux sociaux abondent de contenus et vidéos négationnistes des personnages les plus abjects. A l’heure actuelle, Twitter est une des plateformes qui tolère le négationnisme, alors même que le droit français l’interdit. Cette situation est intolérable.

Pour Sacha Ghozlan, Président de l’UEJF « Nous refusons que les réseaux sociaux ne servent de caisse de résonance au négationnisme. Derrière le négationnisme, se cache une idéologie haineuse, violente et fallacieuse qui consiste à rendre les juifs responsables, complices et bénéficiaires de la Shoah.  Nous demandons à la justice française de condamner Dieudonné MBala Mbala pour cette nouvelle apologie du négationnisme et à Twitter de bannir définitivement le négationnisme de sa plateforme, comme le prévoit le droit français ».

0 Commentaires Rejoindre la conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *