L’UEJF dénonce et condamne l’inscription de tags antisémites à HEC Paris

L’UEJF dénonce et condamne l’inscription de tags antisémites à HEC Paris :

Ce matin, vendredi 12 octobre 2018, des tags antisémites ont été retrouvés sur les murs d’une salle de classe de la première école de commerce de France, HEC. Sur ces murs, des croix gammées, des croix celtiques et le mots « Juden » (juif en allemand) ont été inscris au marqueur.

L’Union des Etudiants Juifs de France dénonce la multiplication d’inscriptions antisémites dans les etablissements de l’enseignement supérieur français depuis le début de l’année. Après le local de l’UEJF saccagé à Tolbiac en mars 2018, les tags antisémites a l’université de Grenoble à la rentrée universitaire 2018, cette nouvelle inscription antisémite dans l’école de commerce la plus connue à l’international mérite une condamnation unanime de l’ensemble de la communauté nationale.

L’UEJF appelle le président de HEC à prendre toutes les mesures pour identifier et sanctionner les auteurs d’un tel acte antisémite.

Pour Sacha Ghozlan, président de l’UEJF :

« L’Universite, les grandes écoles, en tant que lieux d’éducation et de culture doivent être des remparts à la haine et à la barbarie. Lorsque des croix gammées se multiplient dans les Universités et grandes écoles françaises, elles viennent renforcer un sentiment d’insécurité des français juifs. Les actes antisémites se multiplient et l’indignation est aujourd’hui insuffisante. Nous appelons les pouvoirs publics à agir rapidement pour faire reculer l’antisémitisme partout où il se répand ».

0 Commentaires Rejoindre la conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *