L’UEJF Paris 1-Sorbonne emmène 40 étudiants en Pologne, ils racontent

Du 6 au 8 février, l’UEJF Paris 1 emmenait 40 étudiants de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne en Pologne pour un voyage de la mémoire. Accompagnés par Marcello Pezzeti, directeur du Mémorial de la Shoah à Rome, les étudiants sont allés sur la traces des juifs de Cracovie puis se sont recueillis à Birkenau à la mémoire des juifs disparus.   



Les étudiants racontent:

Lors de la première journée du voyage, nous étions tous, participants et membres du bureau, accompagnés de Marcello Pezzetti. Marcello Pezzetti est le directeur du Mémorial de la Shoah de Rome, historien et chercheur mais surtout notre guide pour ce voyage.

Il nous a d’abord fait découvrir le quartier juif de Kazimierz, qui est aujourd’hui presqu’entièrement réservé au tourisme et n’est plus du tout habité par les juifs. Nous avons vu la place de la vieille synagogue, les lieux de yeshivot de l’époque, et les habitations. 
Puis, il nous a emmené au Ghetto de Cracovie, où 20 à 30 000 juifs ont été regroupés, avec la place des déportés, une vieille école du ghetto, ou encore la fameuse pharmacie qui a permis a de nombreux juifs d’être soignés et à des enfants juifs d’être sauvés.

Cette journée très froide nous a permis de découvrir la vie juive de Pologne avant de visiter demain les camps de concentration et d’extermination Auschwitz et Auschwitz Birkenau.

Le deuxième jour fut fort en émotions. Après en avoir appris un peu plus sur l’ancienne vie des juifs en Pologne et plus précisément à Cracovie, nous avons continué notre voyage de mémoire en découvrant l’horreur des camps de concentration et des centres de mise à mort. 
Nous avons commencé notre journée à Auschwitz-Birkenau au lieu d’arrivée des juifs au camp, c’est à dire à la Judenramp. Puis notre guide Marcello Pezzetti nous a montré l’horreur du lieu où des centaines de milliers de juifs sont morts : les baraquements, les chambres à gaz et les crématoires, les fosses communes. 
Puis, après avoir compris le parcours des juifs dans ce centre de mise à mort, nous nous sommes rendus au camp de concentration d’Auschwitz I. Nous avons alors pu y voir des photos, des objets, ou encore des cartes illustrant ce que nous avions vu le matin.

Cette journée à Auschwitz I et à Auschwitz Birkenau fut très intense : un mélange de colère, de tristesse, d’incompréhension et de recueillement s’est manifesté pour l’ensemble du groupe lors de cette journée.

Enfin pour finir la journée, nous avons dîné au Galicia Jewish Museum entourés de photos illustrant la vie juive passée et présente de Pologne et accompagnés de musiciens jouant de la musique Kleizmer. C’était aussi l’occasion de revenir sur cette expérience et de passer un dernier moment marquant tous ensemble.

 

 

0 Commentaires Rejoindre la conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *