L’UEJF demande à la ministre de la culture Françoise Nyssen le retrait immédiat de Charles Maurras du recueil des commémorations nationales

L’UEJF demande à la ministre de la culture Françoise Nyssen le retrait immédiat de Charles Maurras du recueil des commémorations nationales :

A l’occasion des 150 ans de sa naissance, Charles Maurras figure dans le recueil des commémorations nationales 2018 édité par les Editions du patrimoine et consultable sur le portail France Archives. Dans cet ouvrage préfacé par la ministre de la culture Françoise Nyssen, Charles Maurras est décrit comme une « figure emblématique et controversée ».  

Antisemite notoire, fondateur de l’Action Française, Charles Maurras a été condamné à l’indignité nationale à la Liberation. Il soutenait ainsi par exemple en 1936 que « C’est en tant que juif qu’il faut abattre Léon Blum » et appela les autorités d’Occupation durant toute la Seconde Guerre mondiale à durcir leur politique à l’encontre des juifs.     

Quelques semaines après que les éditions Gallimard ont décidé de suspendre leur décision de republier les pamphlets antisémites de Céline, le gouvernement met à l’honneur un écrivain antisémite. Alors que pas un mois ne passe sans qu’une attaque antisémite ne marque les français juifs, cette mise à l’honneur de Charles Maurras est inacceptable.

Pour Sacha Ghozlan, Président de l’UEJF « Commémorer Charles Maurras c’est réhabiliter une figure de l’extrême-droite pétainiste.  La ministre de la Culture Françoise Nyssen doit réagir en retirant immédiatement son nom du receuil des commémorations nationales 2018. La République ne peut pas rendre hommage à celui qui a été condamné à l’indignité nationale pour sa furie antisémite ».

0 Commentaires Rejoindre la conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *