L’UEJF apporte son soutien à Michel Boujenah

L’UEJF dénonce le boycott antisémite visant Michel Boujenah au 53e Festival de Carthage en Tunisie.

Fin juin 2017, le mouvement BDS a adressé une lettre ouverte au ministère tunisien de la Culture et aux organisateurs du festival, pour protester contre la venue de l’humoriste « sioniste » Michel Boujenah au motif « qu’il soutient le sionisme et l’assassin Ariel Sharon »

Pour L’UEJF, le mouvement BDS démontre une nouvelle fois qu’il n’a pas vocation à promouvoir la paix mais à attaquer des juifs en raison de leurs convictions sous couvert de boycott d’Israël.

Michel Boujenah, juif tunisien, s’est depuis tout temps impliqué pour la Tunisie et son développement. Malgré les nombreux appels au boycott, les tunisiens sont nombreux à montrer leur soutien à l’humoriste.

Pour Sacha Ghozlan, président de l’UEJF, « Michel Boujenah est un homme de conviction, qui n’a pas à rougir de son engagement pour la paix, pour la démocratie tunisienne et contre le racisme et l’antisémitisme. Nous lui apportons notre entier soutien.

1 Comment Join the Conversation →


  1. yael Ifergan

    bonjour a toutes et à tous

    je trouve cela triste de voir un tel artiste boyotté sous un faux pretexte d une telle ampleur ( c’est comme d’habitude, me direz vous). Certains (voire beaucoup) artistes sont de véritables criminels que se soit par leur actes, mots voire même leurs pensées, mais on ne les boycotte pas pour autant et on les accueille ou accueilli a bras ouverts nationnalement ou internationnalement. Voir un tel  »enjeu » tout ca parce qu’ils veulent nous couper l’herbe sous le pied et mette en avant le probleme de  »colonies » ( si on emploi leur propos sauvagement dénaturé- Savent-ils vraiment ce que cela signifie et qu’ils l’utilisent plus qu’a tord qu’à travers). Pour en terminer, je dis donc un enorme BRAVO aux tunisiens pour ce soutien. Que la protection du Saint Beni soit sur nous tous, les enfants de sa maison.
    Je vous souhaite une belle journée.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *