L’UEJF dénonce le révisionnisme de Marine Le Pen

L’UEJF dénonce le révisionnisme de Marine Le Pen 

Le 9 avril 2017, Marine Le Pen a déclaré sur France 3 que : »la France n’est pas responsable de la rafle du Vel d’Hiv ».

L’UEJF rappelle que le 16 juillet 1942, 13 152 français juifs ont été arrêtés par la police française sous les ordres de René Bousquet dont 4115 enfants de moins de 16 ans. Sur décision de René Bousquet, les femmes et les enfants furent également raflés, avec l’accord et l’appui du Marechal Pétain.

Pour L’UEJF cette déclaration de Marine Le Pen s’inscrit dans la lignée révisionniste du Front National. L’héritière de Jean-Marie Le Pen tente de réhabiliter le régime de Vichy du Marechal Pétain, chef de l’Etat français, qui a livré aux nazis des citoyens français parce qu’ils étaient juifs.

Pour L’UEJF, la rafle du Vel d’Hiv est un événement marquant de l’antisémitisme d’Etat du régime de Vichy. En réecrivant l’histoire, Marine Le Pen salit la mémoire des français juifs déportés en raison de la politique antisémite et collaborationiste de « l’Etat francais ».

Pour Sacha Ghozlan, Président de L’UEJF : « Marine Le Pen fait du révisionnisme et revient sur un passé douloureux dont la France a reconnu sa responsabilité en 1995 par la voix du president Jacques Chirac. Le 23 avril et le 7 mai, nous appelons les citoyens français à se mobiliser pour faire barrage à Marine Le Pen et l’empêcher de salir à nouveau l’honneur de la France et la mémoire des victimes du régime de Vichy ».

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *