L’UEJF condamne vivement le meurtre du jeune palestinien par des jeunes juifs israéliens et appelle les peuples israéliens et palestiniens à retrouver d’urgence le chemin de la paix

L’UEJF condamne vivement le meurtre du jeune palestinien par des jeunes juifs israéliens et appelle les peuples israéliens et palestiniens à retrouver d’urgence le chemin de la paix 

Alors que la police israélienne vient d’annoncer l’arrestation de six suspects qui appartiennent apparemment à un groupe extrémiste juif, l’UEJF renouvelle sa condamnation du meurtre ignoble du jeune Mohammed Abou Khoudaïr, 16 ans, dans la nuit de mardi 2 juillet.

Pour l’UEJF, rien ne peut justifier un tel meurtre. L’UEJF salue le travail des autorités israéliennes dont l’enquête a permis des arrestations rapides, et attend que les auteurs de cet acte raciste soient condamnés avec la plus grande fermeté.

L’UEJF appelle la société israélienne à combattre au plus vite et au plus fort l’extrémisme vengeur survenu ces derniers jours.

L’UEJF appelle les peuples israéliens et palestiniens à retrouver d’urgence le chemin du dialogue et de la paix à l’inverse des derniers appels à la haine et affrontements survenus.

Pour Sacha Reingewirtz, President de l’UEJF : « Il est urgent que les autorités israéliennes et palestiniennes prennent toute la mesure des des actes de haine survenus ces derniers jours. Elles doivent se remettre à la table des négociations, afin de mettre fin à un conflit qui a coûté de trop nombreuses vies à l’image de celles des trois jeunes israéliens Eyal Yifrach, Naftali Frenkel, Gilad Shaer et du jeune palestinien Mohammed Abou Khoudaïr. La paix pour ces deux peuples ne pourra passer que par une solution concertée et commune entre l’état israélien et l’autorité palestinienne. »

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *