L’UEJF scandalisée par les actes de profanations antisémites commis cette semaine à Wolfisheim

L’UEJF scandalisée par les actes de profanations antisémites commis cette semaine à Wolfisheim.

L’Union des Etudiants Juifs de France est indignée par la profanation de d’une vingtaine de tombes de personnes de confession juive du cimetière de Wolfisheim, près de Strasbourg.

L’UEJF dirige ses pensées vers les familles concernées et tient à leur exprimer sa profonde solidarité.

Après la profanation de tombes du cimetière juif de Cronenbourg en janvier dernier, puis celui de la Robertsa, où plusieurs tombes musulmanes étaient retrouvées profanées le 29 juin, la région d’Alsace connait pour la troisième fois depuis le début de l’année, de tels actes de haine.

L’UEJF demande la mise en place d’un travail en profondeur de lutte contre le racisme dans la région d’Alsace.

Pour Arielle SCHWAB, Présidente de l’UEJF, « Pour la troisième fois en moins d’un an, ces actes de profanation salissent la mémoire, et brisent le vivre-ensemble. Après cette nouvelle manifestation de haine antisémite, ajoutée aux tags découverts ce matin sur la synagogue de Melun, il est urgent de prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin à ce climat inquiétant où le passage à l’acte semble permis.»

Contact Presse :

Jonathan HAYOUN

Tél. 06 99 08 40 59