L’UEJF remporte son procès contre Dieudonné qui s’expose pour la première fois à une condamnation pour contestation de crime contre l’humanité

L’UEJF remporte son procès contre Dieudonné qui s’expose pour la première fois à une condamnation pour contestation de crime contre l’humanité

L’UEJF se félicite de la décision prise par le tribunal des référés suite à la plainte qu’elle avait initiée.

Pour la première fois, Dieudonné s’expose à une condamnation pour contestation de crime contre l’humanité, en plus d’une énième condamnation pour provocation à la haine raciale.

Le tribunal a ordonné le retrait partiel de la vidéo « 2014 sera l’année de la quenelle » sauf à en retirer les deux passages les plus violemment antisémites.

Le tribunal a relevé au moins deux infractions racistes, qui sont respectivement sanctionnées de 5 années d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Pour Sacha Reingewirtz, président de l’UEJF : « Nous nous félicitons de cette décision qui vient rappeler que Dieudonné continue d’être un propagandiste antisémite et négationniste, et diffuse en particulier sur le Net un message de haine auprès d’un public très large. Nous envisageons de mettre en cause la responsabilité du site YouTube qui a refusé de supprimer cette vidéo comme la loi l’imposait. YouTube doit aujourd’hui prendre ses responsabilités pour empêcher des idéologues antisémites comme Dieudonné ou Alain Soral de diffuser leur messages impunément. ».

Contact presse :
Sacha Reingewirtz
Président de l’UEJF

20140212-193858.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Share This